DOCUMENTAIRE
VINO VERITAS
  • Share :
SYNOPSIS
image movie

Il y a dans la main de l’Éternel une coupe,

où fermente un vin plein de mélange,

Et il en verse :

tous les méchants de la terre se délectent,

boivent jusqu’à la lie. 

 

(Psaumes 75:9)

En seulement cinquante ans, les méthodes agro-industrielles ont radicalement changé les modes de production de nos aliments. Un demi-siècle a suffi a faire oublier quinze mille ans d’agriculture naturelle. Le vin, met culturel s’il en est, paraissait jusque là épargné, c’est du moins ce que l’on croyait. Aujourd’hui, la vigne consomme 20% des produits phytosanitaires utilisés dans l’agriculture française, alors qu’elle est présente sur 3% des terres cultivées. La flore, la faune, l’activité biologique si importantes à l’élaboration du breuvage sont ainsi détruites, allant jusqu’à mettre en péril la santé des hommes et des femmes qui y travaillent. Mais dans les vignes c’est l’omerta.

Au-delà de ce constat, ce documentaire est la démonstration qu’une viticulture plus respectueuse est possible. « Vino Veritas » se déroule tel un road movie à travers les vignes d’Europe des grands pays producteurs que sont la France, l’Espagne, l’Italie et la Suisse, en pointe sur les recherches en agrobiologie.

Le film donne la parole aux vignerons, qui considèrent la nature comme un élément incontournable dans l’élaboration d’un vin de qualité, un vin vivant. Qu’ils soient bios, bio-dynamiciens ou naturels, désormais les professionnels devenus essayistes nous montrent qu’une autre voie est possible, sans intrants ou presque.

Faire le vin autrement, en menant des exploitations à taille humaine, dans le respect des hommes et de l’environnement, telle est la nouvelle donne de la viticulture du XXIème siècle. Une autre alternative existe, avec un objectif commun que les filières du tout chimique semblent avoir occultées: retrouver le goût!

PARTENAIRES
EQUIPE
  • RÉALISATION
    Pascal Obadia/
  • ÉCRITURE
    Renaud Arrighi/ Pascal Obadia/
  • SON
    David Sicot/
  • MONTAGE
    Pascal Obadia/
  • MUSIQUE ORIGINALE
    Bastien Maurille/